Coups de projecteur 2021


Présentation du dimanche 5 septembre

lors de la messe de 11h, pour l’installation du père Jean-Emmanuel Garreau

Bienvenue à vous, Père François du Sartel, notre doyen ! Ce matin vous vous aventurez de ce côté-ci de la ville de Tours... À la demande de notre évêque, vous venez remettre la charge de mission à notre nouveau pasteur, le Père Jean-Emmanuel Garreau. Bienvenue Jean-Emmanuel ! Bienvenue au nouveau curé de nos paroisses de

Saint-Côme-en-Loire Notre-Dame-la-Riche ! Le bout du monde... Jean-Emmanuel... Nos paroisses vont jusqu'au bout du monde, cela promet une grande et belle aventure... Le bout du monde, c'est Berthenay, un lieu remarquable depuis

longtemps puisque déjà Saint Martin avait jugé bon d'y faire une étape.

En remontant un peu la Loire on arrive à Saint-Genouph. Vient ensuite La Riche. Là, c'est Saint François de Paule qui a choisi d'y demeurer. La paroisse Saint-Côme-en-Loire regroupe ces trois communes, et comprend donc des paysages et des réalités humaines d'une grande variété, depuis les terrains agricoles des maraîchers, jusqu'aux lotissements, déjà anciens ou tout neufs, des nouveaux rurbains, jusqu'aux immeubles et aux grandes tours... Ceux qui vivent et qui travaillent ici à Tours sur le territoire de la paroisse Notre-Dame-la-Riche sont très divers eux aussi : commerçants (aux Halles et dans les rues voisines), soignants et patients (des grands hôpitaux de Clocheville et Bretonneau), étudiants (à l'université rue des Tanneurs), touristes, visiteurs, et pèlerins. Tu viens t'inscrire dans une histoire, Jean-Emmanuel. Les deux paroisses et leur équipe d'animation pastorale unique s'attachent depuis plusieurs années à développer une vision missionnaire, à incarner une paroisse accueillante qui partage la joie de Dieu à ses voisins. Ouvrir nos coeurs, ouvrir nos portes ! c'est un résumé bref mais j'espère fidèle de ce qui nous anime profondément.

Le Seigneur nous devance. En toute chose et en tout lieu, même jusqu'au bout du monde, le Seigneur nous devance, et l'Esprit Saint est à l'œuvre. En route, portons ensemble notre mission de baptisés ! 


S'ouvrir à la nouveauté

Le 5 Septembre 2021

« Effata, ouvre-toi » Ce sont les mots que prononce Jésus dans l’Evangile de ce dimanche. C’est une belle manière de nous laisser interpeller en cette nouvelle année qui se présente devant nous. La rentrée est un « temps pour changer » et c’est le moment opportun 1 pour nous ouvrir à la nouveauté.

 

Pour moi, la rentrée 2021-2022 est un nouveau départ dans ma vocation de prêtre. En devenant votre curé, j’inaugure avec vous une nouvelle page de l’histoire de nos paroisses. Pour autant, je souhaite poursuivre la dynamique de transformation missionnaire engagée ces dernières années avec le Père Guillaume et l’équipe d’animation pastorale. Un certain nombre d’entre vous ont expérimenté la joie de la mission en accueillant dans leur maison des voisins qui n’ont pas encore fait la rencontre avec Jésus.

 

« Pour une paroisse accueillante qui partage la joie de Dieu à ses voisins »

 

Telle est la vision qui oriente notre marche et la mission de nos paroisses. Cette vision est d’autant plus pertinente à l’heure où la crise sanitaire conduit au repli sur soi. Dans un monde blessé et souffrant et qui perçoit de plus en plus sa vulnérabilité, notre Église devient une « oasis de miséricorde » en étant accueillante à chacun, en annonçant l’Evangile du Salut en Jésus-Christ et en tissant des liens fraternels. Quel défi pour nous et quelle espérance ! Soyons en sûrs : « Dieu a pour nous un avenir et une espérance » (Jr 29, 11) car Il est celui qui fait « toutes choses nouvelles » (Ap 21,5)

 

Ouvrons nous à la nouveauté de Dieu et laissons nous surprendre !

 

P. Jean-Emmanuel


Prier pour l'Afghanistan

Le 29 août 2021

La conquête de l’Afghanistan par les talibans est une tragédie de plus dans l’histoire de ce pays et un événement politique majeur pour la paix dans le monde.

 

La Conférence des évêques de France invite les catholiques et plus largement, tous les hommes et les femmes de bonne volonté, à prier pour ce pays et ses habitants, en particulier pour celles et ceux qui seront le plus menacés par ce nouveau pouvoir et par l’idéologie qu’il porte. Nous pensons notamment aux femmes, aux jeunes filles, à tous ceux qui portaient, jusqu’à ce jour, la voix de la liberté, de la dignité humaine et des droits de l’homme, et aux chrétiens de ce pays. Nous prions pour que l’Afghanistan puisse se construire dans le respect des personnes, hommes, femmes et enfants et de leurs droits, en particulier celui de la liberté religieuse.

 

Nous nous réjouissons de l’engagement du Président de la République à ce que les Afghans ayant aidé la France et ses forces, soient accueillis sur notre sol national et qu’il leur soit offert de s’intégrer à notre nation autant qu’ils le souhaiteront.

 

Nous voulons nous souvenir tout spécialement des soldats français qui ont donné leur vie sur le sol afghan afin de protéger notre pays du terrorisme, mais aussi pour servir la paix auprès de la population afghane. Nous pensons particulièrement à leur famille aujourd’hui.

 

La Conférence des évêques de France invite à ne pas oublier dans la prière les autres pays en guerre civile comme l’Éthiopie, si cruellement déchirée, le Liban, en recherche d’un nouveau système politique et en grande crise économique et sociale, et Haïti, qui a besoin de l’aide de tous.

 

Pour la Conférence des évêques de France :

Mgr Éric de Moulins-Beaufort,

Archevêque de Reims,

Président de la Conférence des évêques de France.

 

Source  : http://diocesedetours.catholique.fr/actualites/detail-de-lactualite/afghanistan/


Les sanctuaires marials, des lieux ‘rayonnants’

Le 22 Août 2021

« Les lieux où Marie se rencontre avec les hommes sont une manifestation particulière de sa maternité à leur égard, comme le sont aussi les maisons où elle habite, les maisons où l’on sent une présence particulière de la Mère. Ces lieux et ces maisons sont d’une grande variété, depuis les plus simples oratoires aménagés dans les habitations ou le long des routes, où resplendit l’image de la Mère de Dieu, jusqu’aux chapelles et aux églises construites en son honneur. Leur rayonnement peut s'étendre à un diocèse, à une nation entière, voire à plusieurs nations et jusqu’à plusieurs continents. Tels sont les sanctuaires mariaux. Y résonnent avec une force d’authenticité toute particulière ces paroles de la liturgie : « Tu es le grand honneur de notre race » (Judith 15,9).

 

L'histoire mariale de la France commence tôt! Une Vierge qui va enfanter", première apparition de Marie en Gaule, avant le Vè siècle. Plus de cent sites sont répertoriés dont N-D de l'Ile Bouchard, N-D des Victoires, à Paris, N-D du Laus, N-D de la Paix, N-D de Lourdes, N-D des Ardilliers à Saumur, Notre-Dame de Gray, Notre-Dame de la Treille, Notre-Dame de Thierenbach, au flanc des monts d'Alsace, N-D de la Médaille Miraculeuse, N-D du Puy, N-D de la Salette, N-D de Pontmain, N-D de Pellevoisin, N-D de Boulogne, N-D de Cotignac, N-D de Rocamadour, N-D de la Garde à Marseille….

 

source: https://www.mariedenazareth.com


Notre-Dame de Rocamadour

Notre-Dame de Rocamadour est une Vierge noire, avec les yeux fermés et avec l'enfant Jésus, assis sur son genou gauche. C'est une Vierge maiestas mariae, à l'expression hiératique et comme absente. La mère et le fils semblent couronnés.

 

Elle se trouve dans la chapelle Notre-Dame de Rocamadour (France), dans le complexe religieux formé par la basilique Saint-Sauveur, la crypte Saint-Amadour et plusieurs chapelles.

 

La Vierge de Rocamadour est liée aux chemins de Compostelle, ce qui a contribué à sa dévotion en Espagne et au Portugal, où elle est connue comme Notre-Dame de Rocamador1.

 

Depuis près de mille ans, au cœur du diocèse de Cahors, des pèlerins venus du monde entier marchent vers la Vierge Noire, Notre-Dame de Rocamadour. Ils découvrent ainsi une cité religieuse qui s’agrippe à la paroi du canyon de l’Alzou. A l’abri du rocher, Marie, tenant son fils Jésus sur le genou, les attend.

 

« Il existe des lieux que Dieu choisit afin qu’en eux les hommes fassent l’expérience de Sa présence et de Sa grâce. » disait Saint Jean-Paul II : le Sanctuaire Notre-Dame de Rocamadour semble être l’un de ces lieux.

 

Le Sanctuaire Notre-Dame de Rocamadour n’est pas simplement un lieu que l’on visite mais un lieu où l’on est visité par la Vierge Marie. Elle y transforme des vies, les remplit de l’amour de Dieu, accomplit des miracles, exauce les prières et donne « l’espérance ferme comme le rocher » L’ermite Saint Amadour dont les reliques peuvent être vénérées dans la basilique a été l’instigateur d’un pèlerinage millénaire.

 

Source : https://www.sanctuairerocamadour.com/saison-estivale/ 


Fête de l'Assomption à l'Île-Bouchard


Le Pape prie pour bâtir l'amitié sociale

Dans son intention de prière du mois de juillet 2021, le Saint-Père invite à devenir des «architectes du dialogue» et «architectes de l’amitié» pour résoudre les conflits, et s'attaquer aux causes de divisions dans la société et entre les personnes.

 

«Qui trouve un ami trouve un trésor, nous dit la Bible.

 

J'aimerais vous proposer d'aller au-delà des groupes d'amis et de construire l'amitié sociale si nécessaire à un bien vivre ensemble.

 

Renouveler notre rencontre, notamment avec les plus pauvres et les plus vulnérables. Ceux qui sont à la périphérie. Se démarquer des populismes qui exploitent l'angoisse des gens sans fournir de solutions, en proposant un mysticisme qui ne résout rien.

 

Fuir l'inimitié sociale qui ne fait que détruire et sortir de la "polarisation".

 

Cela n'est pas toujours facile, surtout aujourd'hui où une partie de la politique, de la société et des médias s'acharnent à créer des ennemis pour les renverser dans un jeu de pouvoir.

 

Le dialogue est le chemin pour regarder la réalité d'une manière nouvelle, pour vivre avec passion les défis de la construction du bien commun.

 

Prions afin que, dans les situations sociales, économiques, politiques et conflictuelles, nous soyons des architectes de dialogue et d’amitié, courageux et passionnés, des hommes et des femmes qui tendent toujours la main, et qu’il n’y ait plus d’espaces d’inimitié et de guerre.»

 

Source : https://www.vaticannews.va/fr/pape/news/2021-06/pape-francois-intention-priere-juillet-mois-amitie-sociale-video.html