Coups de projecteur 2020


Dimanche de la santé : «Choisis la vie»

Le 9 février 2020

Partout où est l’Eglise, la mission est à l’œuvre, car la promesse de Dieu est pour tous. Promesse réalisée en Jésus Christ prenant notre humanité et annonçant la Bonne Nouvelle.

 

« La gloire de Dieu c’est l’homme vivant, et la vie de l’homme, c’est la vue de Dieu ! » Saint Irénée

 

La pastorale de la santé participe à cette mission de l’Eglise rejoignant, en un lieu particulier, des femmes et des hommes de notre temps parce que « les joies et les espoirs, les tristesses et les angoisses des hommes de ce temps, des pauvres surtout et de tous ceux qui souffrent, sont aussi les joies et les espoirs, les tristesses et les angoisses des disciples du Christ, et il n’est rien de vraiment humain qui ne trouve écho dans leur cœur. » ( Gaudium et Spes.1 .)

 

Prière pour le Dimanche de la Santé 2020

Mon chemin, Seigneur, est parfois bien sombre

Il m’arrive souvent de marcher dans la nuit.

Nuit de la souffrance ou de la maladie, nuit du doute ou du deuil. Et je ne sais plus où je suis...

Toi, sans Te lasser, Tu m’appelles à la Vie.

Tu me dis que je suis lumière.

Tu m’invites à faire jaillir la lumière

Par mes mains, mes regards de tendresse,

Et mes actes solidaires.

Permets que mon chemin de nuit s’éclaire,

et que pour d’autres, je sois lumière.

Chantal Lavoillotte

 

Source: https://eglise.catholique.fr/sengager-dans-la-societe/sante/


Journée de la vie consacrée

Le 2 février 2020

Une journée placée en premier lieu sous le signe de l’action de grâce « parce qu’il est beau et juste de remercier le Seigneur pour le grand don de la vie consacrée, qui enrichit et réjouit l’Eglise par la multiplicité des charismes et le dévouement de tant de vies totalement données au Seigneur et aux frères ».

 

L’objectif de cette journée est aussi de mieux connaître et apprécier la vie consacrée . « En contemplant le don de la vie consacrée, l’Eglise contemple sa vocation la plus profonde, celle de n’appartenir qu’à son Seigneur, soulignait Jean-Paul II.

 

La vie consacrée a pour mission prioritaire de garder vivante dans l’Eglise la forme historique de vie assumée par le Fils de Dieu quand il est venu sur cette terre ».

 

La journée de la vie consacrée est célébrée en la fête de la Présentation du Seigneur au temple. La présentation de Jésus au temple, consacré selon la prescription rituelle de l’époque au Seigneur comme tout garçon premier né, annonce le don de Jésus par amour de Dieu et des hommes et l’offrande suprême de la Croix. Cette journée a donc une importance particulière pour toute personne consacrée, qui, inspirée par le don bouleversant du Christ, aspire à son tour à donner sa vie et à tout abandonner pour marcher à sa suite.

 

A l'heure actuelle, notre diocèse compte une quinzaine de communautés, la plupart dans l'agglomération tourangelle.

 

Source: http://diocesedetours.catholique.fr/actualites/detail-de-lactualite/news/le-2-fevrier- journee-de-la-vie-consacree-1/ 


Le cantique de Syméon

Le 26 Janvier 2020

Un vieillard vivait à Jérusalem, et sa vie touchait au dernier terme ; mais cet homme de désirs, nommé Siméon, n'avait point laissé languir dans son cœur l’attente du Messie.

Au moment où Marie et Joseph montaient les degrés du Temple, portant vers l’autel l’enfant de la promesse, Siméon se sent poussé donc intérieurement par la force irrésistible de l’Esprit divin; ses yeux inspirés ont bientôt reconnu la Vierge féconde prophétisée par Isaïe; et son cœur vole vers l’enfant qu’elle tient dans ses bras.

 Siméon prenant dans ses bras le divin enfant donna cours à son allégresse dans ce cantique d’action de grâces que nous connaissons aujourd’hui avec les mots initiales en latin : « Nunc dimittis ». Cette prière prend place dans la prière des Heures de l’Eglise au cours des complies, chaque soir avant le coucher.

 

 

Maintenant, Seigneur,

Tu peux laisser s'en aller ton serviteur en paix selon ta parole, Car mes yeux ont vu le salut que tu prépares

A la face des peuples.

Lumière pour éclairer les nations et gloire d'Israël ton peuple. Gloire au père, et au Fils, et au Saint Esprit

Pour les siècles des siècles.

 

Source: https://www.theobule.org/ 


La conversion de Paul

Le 19 Janvier 2020

Comme toute conversion, celle de Paul sur le chemin de Damas résiste à toutes les explications. “Paul lui-même nous offre quelques clés pour s'approcher du mystère.

 

Paul est alors un jeune homme d'à peu près 35 ans. Né dans la diaspora, il a vécu dans un environnement culturel hellénistique, tout en étant fortement protégé dans son identité juive.

 

Comme sa famille, il appartient à la tradition pharisienne, ce mouvement spirituel laïc né au IIe siècle avant Jésus en Israël. Ici le livre des Actes et les lettres concordent : "Je suis pharisien, fils de pharisien", dit Paul (Actes 23,6). Dans sa lettre aux Philippiens il se présente fièrement : "circoncis le huitième jour, de la race d'Israël, de la tribu de Benjamin, Hébreu fils d'Hébreux ; pour la loi pharisien" (Philippiens 3,5). Il a même été élevé "selon la tendance la plus stricte de la religion, en pharisien" (Actes 26,5-15). [...]

 

Par contre le comportement de Paul montre qu'il avait des informations assez précises sur le mouvement de Jésus pour en mesurer la dangerosité pour l'avenir du judaïsme auquel il croyait. Est-ce le rôle revendiqué par Jésus qui l'inquiète, ou bien est-il scandalisé par les disciples juifs de Jésus, qui rejettent les exigences de la Torah avec ses 613 commandements ? Un tel renoncement aux fondements de toute sa vie croyante lui est insupportable. Et voici que son combat, qu'il croit sincèrement conforme au projet de son Dieu, est remis en question radicalement à la suite de l'irruption de Jésus dans sa vie, à la fois fracassante et discrète.

 

L'homme plein de certitudes sur son Dieu, se fait renverser sur le chemin de Damas. Ses yeux de chair se ferment pour s'ouvrir devant le révélateur qu'il combattait : Il tombe à terre, est aveuglé par la lumière de Dieu : "Saül, Saül, pourquoi me persécutes-tu ? Je suis Jésus que tu persécutes". C'est tellement bouleversant que Luc n'hésite pas à nous le raconter trois fois. [...] "Il m'est aussi apparu, à moi l'avorton. (1 Corinthiens 15, 8)... N'ai-je pas vu Jésus notre Seigneur ? (1 Corinthiens 9,1). Dieu a jugé bon de révéler en moi son fils (Galates 1,15) ...J'ai été saisi moi-même par le Christ Jésus..." (Philippiens 3,12). C'est par ces images que Paul le converti tente de rendre compte de l'expérience indicible qui fut la sienne.”

 

Père Alain Marchadour, bibliste - Prions en Église, août 2008 

 

NB : pour plus de détails sur la fresque de Michel Ange de la conversion de St Paul, par ici


Lettre apostolique du pape

Le 13 Janvier 2020

Lettre apostolique du lundi 30 septembre 2019 en forme de « Motu Proprio » du Souverain pontife François « Aperuit illis » par laquelle est institué le dimanche de la Parole de Dieu (Le 3e Dimanche du Temps ordinaire).

 

“ [...] J’établis donc que le IIIe Dimanche du Temps Ordinaire soit consacré à la célébration, à la réflexion et à la proclamation de la Parole de Dieu. Ce dimanche de la Parole de Dieu viendra ainsi se situer à un moment opportun de cette période de l’année, où nous sommes invités à renforcer les liens avec la communauté juive et à prier pour l’unité des chrétiens.

 

Il ne s’agit pas d’une simple coïncidence temporelle : célébrer le Dimanche de la Parole de Dieu exprime une valeur œcuménique, parce que l’Écriture Sainte indique à ceux qui se mettent à l’écoute le chemin à suivre pour parvenir à une unité authentique et solide. Les communautés trouveront le moyen de vivre ce dimanche comme un jour solennel. Il sera important, en tout cas que, dans la célébration eucharistique, l’on puisse introduire le texte sacré, de manière à rendre évidente à l’assemblée la valeur normative que possède la Parole de Dieu.

 

En ce dimanche, de façon particulière, il sera utile de souligner sa proclamation et d’adapter l’ homélie pour mettre en évidence le service rendu à la Parole du Seigneur. Les Évêques pourront, en ce dimanche, célébrer le rite du lectorat ou confier un ministère similaire, pour rappeler l’importance de la proclamation de la Parole de Dieu dans la liturgie . Il est fondamental, en effet, de faire tous les efforts nécessaires pour former certains fidèles à être de véritables annonciateurs de la Parole avec une préparation adéquate, comme cela se produit de manière désormais habituelle pour les acolytes ou les ministres extraordinaires de la communion. De la même manière, les prêtres en paroisse pourront trouver la forme la plus adéquate pour la remise de la Bible , ou de l’un de ses livres, à toute l’assemblée, afin de faire ressortir l’importance d’en continuer la lecture dans sa vie quotidienne, de l’approfondir et de prier avec la Sainte Écriture, se référant de manière particulière à la Lectio Divina . [...] ” 

 

Dimanche de la parole de Dieu : le 26 janvier sera le 3 ème dimanche du temps ordinaire. Le pape François souhaite que chaque chrétien ait une bible pour pouvoir la lire, l'approfondir et prier avec. Si vous avez des bibles en trop et que vous souhaitez les donner, apportez-les aux messes des 18 et 19 janvier.

A la fin de des messes du 25 et 26 janvier, si vous n'avez pas de bible vous pourrez en prendre une parmi celles qui auront été données.


Urbi et Orbi de Noël

Le 5 Janvier 2020

Le souverain pontife, qui vient de fêter ses 83 ans, est apparu souriant sur le balcon inondé de soleil du palais pontifical pour prononcer son discours du 25 décembre devant quelque 55 000 fidèles réunis sur la place Saint-Pierre.

 

Dans son traditionnel discours "Urbi et Orbi" (à la ville de Rome et au monde), il a appelé à "assouplir notre cœur souvent endurci et égoïste" afin de donner "le sourire aux enfants du monde entier", abandonnés ou victimes de violences.

Mais c'est tout d'abord vers le Moyen-Orient qu'il s'est tourné, là où de nombreux enfants "subissent la guerre et les conflits". Il a souhaité envoyer un message de réconfort au "bien-aimé peuple syrien qui ne voit pas encore la fin des hostilités qui ont déchiré le pays en cette décennie". [...] Le souverain pontife a aussi eu une pensée de "soutien pour le peuple libanais" - secoué par un mouvement de contestation politique sans précédent - espérant que le pays "redécouvre sa vocation d'être un messager de liberté et de coexistence harmonieuse pour tous".

 

Le pape, qui multiplie les gestes diplomatiques et religieux avec la Russie, a également espéré voir aboutir l'aspiration de l'Ukraine "à des solutions concrètes pour une paix durable". [...]

 

François a exprimé son réconfort "à tous ceux qui sont persécutés à cause de leur foi religieuse, spécialement les missionnaires et les fidèles kidnappés". Il a dénoncé les agissements "des groupes extrémistes sur le continent africain, surtout au Mali, au Niger, au Nigeria et au Burkina Faso, qui vient de subir l'un des attentats les plus meurtriers de son histoire. [...]

 

Le pape, qui a fait du soutien des migrants l'une des priorités de son pontificat, n'a pas manqué de critiquer dans son message "Urbi et Orbi" "les murs d'indifférence" qu'ils rencontrent. [...] Il avait prôné l'amour "inconditionnel" et "gratis" opposé à la logique marchande qui prévaut.

 

"N'attendons pas que notre prochain devienne bon pour lui faire du bien, que l'Eglise soit parfaite pour l'aimer, que les autres nous considèrent pour les servir. Commençons les premiers", conseillait Jorge Bergoglio. [...]

 

https://fr.euronews.com/2019/12/25/septieme-benediction-urbi-et-orbi-de- noel-pour-le-pape-francois.html