Coups de projecteur

Paroisse missionnaire et messe des curieux

le 15 septembre 2019

 

 

Et si l'Église organisait une "portes ouvertes" ?

Une Messe “porte ouvertes”, à laquelle chacun se sente bienvenu, croyant ou non, habitué ou novice, ayant déjà rencontré l’Eglise ou en recherche ou questionnement, avec une image un peu vieillotte des chrétiens ou tout simplement… curieux ! 

 

 

 

Vous le savez, depuis plusieurs années à votre service dans les paroisses de Notre Dame La Riche et St Côme en Loire j’ai à coeur de créer des occasions pour que nous puissions partager la joie de l’Evangile autour de nous, que nous puissions mieux nous connaître dans une vie fraternelle selon l’esprit de l’Evangile que nous puissions accueillir le mieux possible ceux qui veulent mieux nous connaître, mieux connaître le Seigneur Jésus. 

 

L’accueil de son voisin et d'intentions de prière au début de la messe, les Diners de Noël des voisins, les Dîners Bols de Riz, la Galette des Rois, la fête de Pâques, les pots après certains messes… 

 

Combien parmi vous ont témoigné de la joie d’avoir osé proposé à quelqu’un de participer à un de ces moments, ou bien d’avoir été accueilli à ces occasions. Je me souviendrai toujours de cette phrase d’une personne invitée à une Galette des Rois : “Ca fait du bien quand vous, les chrétiens, vous partagez votre joie !”. 

 

Le “dimanche des curieux”, c’est une façon de poursuivre l’invitation des débuts du christianisme : « viens et vois !»

 

Le jour J, la paroisse tentera d’adapter la prédication aux invités, de soigner l’accueil et la liturgie pour offrir le témoignage d’une communauté fraternelle et priante. 

 

Animation musicale par le groupe Jubilate, accueil, temps adapté aux enfants à partir de 4 ans, jouets pour les petits dans la chapelle de verre, verre de l’amitié à l’issue de la célébration… 

 

Notez dès maintenant la 1ère “Messe des curieux” le dimanche 29 septembre 11h église NDLR.

Les autres dates sont : 

13/10 ; 17/11 ; 8/12 ; 12/01 ; 9/02 ; 15/03 ; 5/04 ; 17/05

Je compte sur vous !

P. Guillaume Morin


Mgr Aubertin

le 8 septembre 2019

Mgr Bernard-Nicolas Aubertin fêtera ses 75 ans en septembre prochain, l'âge officiel de la retraite pour les prêtres et les évêques.

 

L´occasion de faire un bilan de ses près de 15 ans d'épiscopat en Touraine. Tours est une ville étudiante. Portée par la dynamique du récent Synode romain sur les jeunes, la foi et le discernement vocationnel, l´Église catholique en Indre-et-Loire leur accorde une grande attention, comme aussi aux jeunes couples. [...]

 

Le diocèse a également accueilli de nombreuses familles irakiennes chrétiennes fuyant la guerre et Daesh. Cette accueil des chrétiens d´Orient est perçu comme une responsabilité par les communautés catholiques tourangelles mais la question de l'intégration demeure un grand défi. La paroisse Saint-François de Paule s´y engage par exemple pleinement. Une nouvelle chapelle Saint-Martin a par ailleurs été construite à Tours nord, dans un quartier en pleine expansion. [...]

 

Mgr Aubertin célèbrera une messe d'action de grâce le dimanche 8 septembre, en la Cathédrale Saint-Gatien de Tours à 15h30. Pour ceux qui souhaiteraient lui manifester leur reconnaissance, une collecte est ouverte dont le fruit lui sera remis le 8 septembre autour du verre de l’amitié à l’issue de la messe.

 

Vous pouvez adresser votre contribution et un petit mot si vous le souhaitez, à Mme Marie-Thérèse Bourdin, Économat, 27 rue Jules Simon BP 41117, 37041 Tours Cedex 01 (chèques à l’ordre d’« Association Diocésaine de Tours » en indiquant au dos du chèque « cadeau Mgr Aubertin »). Il n’y aura pas de reçu fiscal pour ce don. Soyez d’avance remerciés !

Lien : https://doyenne-tours-nord.fr/index.php?id=187

P. Christophe Raimbault, Vicaire Général

 

Le journal diocésain du mois de septembre est un numéro spécial consacré à Mgr Aubertin. A travers quelques photos, souvent inédites et parfois insolites, un hommage est rendu à l’homme et au pasteur, un homme de terrain, posé et réfléchi, qui, en digne successeur de Saint Martin, a eu le souci des plus pauvres, mais aussi des plus jeunes, et  que certains ont qualifié, dès son arrivée, de « moine bâtisseur ». Qu’en retiendra finalement l’Histoire ?  Nul ne le sait et cela n’a guère d’importance. Demandons-nous plutôt de quelle façon poursuivre son œuvre qui n’est autre que celle que Jésus, lui-même, a confié à ses disciples.


XIe Forum International des jeunes : témoignage d’un participant

le 14 juillet 2019

Jean est étudiant en école de commerce et suit également une formation en addictologie. Vice-président du bureau national des Chrétiens en grande école (CGE), il a participé au XIe Forum international des jeunes qui se déroulait à Rome du 19 au 22 juin 2019.

 

Ce forum faisait suite au Synode des jeunes et à la publication par le Pape François de l’exhortation apostolique Christus Vivit.[...]

 

Ce forum avait pour mission de réfléchir à la manière dont les jeunes peuvent prendre leur juste place dans l’Église. [...] « Tous les jeunes, sans aucune exception, sont dans le cœur de Dieu et donc dans le cœur de l’Église » (Christus Vivit, 235)

 

Grâce à des conférences, des temps d’échanges et des temps de travail, nous avons pu réfléchir à la place des jeunes, selon les réalités de l’Église de nos différents pays. Quelle beauté d’écouter la vie de l’Église aux quatre coins de la terre, d’écouter la souffrance des chrétiens minoritaires, d’écouter la charité inventive qui se déploie dans un élan missionnaire. « Les jeunes sont le visage du Christ », avons-nous entendu. Quel amour quand le Christ se rend présent pour chacun, et nous rejoint dans nos réalités quotidiennes. Il chemine avec nous comme avec les pèlerins d’Emmaüs (Lc 24, 13-35). Cette écoute nous a aidés à nous rejoindre et à marcher ensemble. C’est cela la synodalité : « Marcher ensemble », quels que soient nos origines, notre âge ou nos expériences. Pendant ces quelques jours, nous avons marché ensemble pour faire avancer l’Église vers l’unité et la jeunesse.[...]

 

Source: : https://eglise.catholique.fr/actualites/dossiers/synode-eveques-jeunes-foi-discernement-vocationnel/482632-xie-forum-international-jeunes/


Une messe pour les migrants, le 8 juillet à Rome

le 7 juillet 2019

Le lundi 8 juillet, à 11h, à l’occasion du VIe anniversaire de sa visite à Lampedusa, le Pape François célèbrera une messe pour les migrants en la basilique Saint-Pierre. 250 personnes environ participeront à la célébration: migrants, réfugiés et sauveteurs.

 

À la messe, présidée par le Saint-Père à l’autel de la Chaire, ne seront admises que les personnes invitées par la Section Migrants et Réfugiés du Dicastère pour le Service du Développement Humain Intégral auquel le Pape a confié l’organisation de cet évènement.

 

La messe sera retransmise en direct par Vatican Media mais la présence de la presse à l’intérieur de la Basilique n’est pas prévue. Le Saint-Père souhaite que soit favorisé le plus grand recueillement en souvenir de ceux qui ont perdu la vie en essayant de fuir la guerre et la misère et pour encourager ceux qui, jour après jour, s’emploient à soutenir, accompagner et accueillir les migrants et les réfugiés.

Source: https://www.vaticannews.va/fr/pape/news/2019-07/pape-francois-pape-messe-migrants.html    


Saint Pierre et Saint Paul, piliers de l'Eglise

le 30 juin 2019

Les deux piliers de l'Eglise

 

Saint Pierre et saint Paul : on ne peut les séparer. Ils sont les deux piliers de l’Église et jamais la Tradition ne les a fêtés l’un sans l’autre. L’Église romaine, c’est l’Église de Pierre et de Paul, l’Église des témoins directs qui ont partagé la vie du Seigneur.

 

Pierre était galiléen, reconnu par son accent, pêcheur installé à Capharnaüm au bord du lac de Tibériade.

 

Paul était un juif de la diaspora, de Tarse en Asie Mineure, mais pharisien et, ce qui est le plus original, citoyen romain.

 

Tous deux verront leur vie bouleversée par l’irruption d’un homme qui leur dit : « Suis-moi. Tu t’appelleras Pierre. » ou « Saul, pourquoi me persécutes-tu ? »

 

Simon devenu Pierre laisse ses filets et son foyer pour suivre le rabbi. Saul, devenu Paul se met à la disposition des apôtres.

 

Pierre reçoit de l’Esprit-Saint la révélation du mystère caché depuis la fondation du monde: « Tu es le Christ, le Fils du Dieu vivant. » Paul, ravi jusqu’au ciel, entend des paroles qu’il n’est pas possible de redire avec des paroles humaines.

 

Pierre renie quand son maître est arrêté, mais il revient: « Seigneur, tu sais tout, tu sais bien que je t’aime. » Paul, persécuteur des premiers chrétiens, se donne au Christ: « Ce n’est plus moi qui vis, c’est le Christ qui vit en moi. »

 

Pierre reçoit la charge de paître le troupeau de l’Église: « Tu es Pierre et sur cette pierre je bâtirai mon Église. » Paul devient l’apôtre des païens. Pour le Maître, Pierre mourra crucifié et Paul décapité.

 

Source : CEF


Prière au Sacré-Coeur de Jésus

23 Juin 2019

Dieu notre Père,

Tu n’es pas indifférent à nous, à ce que nous vivons.

Tu portes chacun de nous dans ton Cœur.

Tu nous connais par notre nom et Tu prends soin de nous.

Tu nous cherches même quand nous T’abandonnons.

Chacun de nous T’intéresse, car ton Amour T’empêche d’être indifférent à ce qui nous arrive.

Touche notre cœur !

Ouvre notre cœur, afin qu’il soit revêtu de ta Bonté et de ta Miséricorde, pour devenir en ton Fils Jésus, serviteurs des hommes.

Seigneur Jésus-Christ, guéris-moi de la dureté de mon cœur.

Rends mon cœur semblable au Tien : fort et miséricordieux, vigilant et généreux, qui ne se laisse pas enfermer sur lui-même et qui ne tombe pas dans le piège de la mondialisation de l’égoïsme et de l’indifférence.

Ainsi soit-il.

Pape François    


Temps de louange et d'adoration animée

16 Juin 2019

VENEZ VIVRE UN DERNIER TEMPS DE LOUANGE ET D’ADORATION ANIMÉE

Pour vous laisser imprégner, toucher par toute la puissance d’amour des Paroles de Jésus, et offrir votre vie, vos joies, vos peines, votre travail et le monde entier à Dieu le Père.

Le Dimanche 16 JUIN 2019

à l'issue de la journée d'anniversaire des 10 ans de sacerdoce du père Guillaume MORIN

En l’église Sainte Anne

Rue de la Mairie - 37520 LA RICHE

de 17h00 et jusqu’à 18h30

 

 

Un temps de Louange avec le groupe JUBILATE

Le mot du père Guillaume Morin

Adoration animée

RÉCONCILIATION

Petit partage gourmand à la fin

 

Parking – Arrêt de bus : 15 - 3a - La Riche Centre au pied de l’église Accès facile – Chauffage

 

 

"Adorer pour un chrétien, ce n'est pas seulement voir la grandeur, la Toute-Puissance et la sainteté du Père, c'est aussi reconnaître, le cœur plein de gratitude, Jésus, en qui Dieu nous a aimé en premier, et qui est notre sauveur"

" Si tu veux vraiment grandir en amour, reviens à l'Eucharistie, reviens à l'adoration " 

Bienheureuse Mère TERESA  


Dimanche 16 Juin 2019 : fêtons les 10 ans de sacerdoce du Père Guillaume Morin

9 Juin 2019


A NOTER AUSSI :

 

Une soirée réflexion le mercredi 19 juin de 20h30 à 22h salle Payon.

 

Une façon de découvrir le thème d’étude du père lors de ses deux premières années à la paroisse.

 

"A la recherche de l’acte d’être !"


2009, 10 ans déjà...

2 Juin 2019

Quelques faits marquants et heureux de l'année 2009

 

Le 15 janvier, un miracle se déroule à New York ! Quelques minutes après le décollage, un Airbus A320 percute des oiseaux qui mettent hors service les deux moteurs de l’avion. Le pilote devient un héros national en arrivant à poser l’avion dans l’Hudson, la rivière bordant l’île de Manhattan. Les 155 passagers de l’avion s’en sortent sans la moindre égratignure !

 

Le 20 janvier, Barack Obama devient le 44ème président des États-Unis en prêtant serment au Capitole de Washington DC. Il devient le premier président noir des États-Unis ce que certains considèrent comme un accomplissement partiel du rêve de Martin Luther King.

 

Le 7 juin, Roger Federer remporte pour la toute première fois le tournoi de tennis Roland-Garros, seul tournoi du Grand Chelem manquant encore à son palmarès.

 

Le 5 juillet, ordination sacerdotale de Guillaume MORIN en la cathédrale de Tours.

Après des études de musicologie et une école de communication, Guillaume Morin entre au séminaire à Orléans. Vicaire de Joué-lès-Tours pendant 4 ans, il est nommé curé de Notre-Dame La Riche et Saint-Côme en Loire en 2013.

 

Le 9 octobre, Barack Obama, reçoit le prix Nobel de la paix. Du 7 au19 décembre a lieu la conférence de Copenhague sur le climat. Le but de ce sommet est de prendre des décisions par rapport au climat afin d’enrayer la situation préoccupante dans laquelle se trouve la planète.

 

10 ANS DE SACERDOCE, ÇA SE FÊTE !

RÉSERVEZ LE DIMANCHE 16 JUIN

Messe, apéritif, repas, animations… Une joyeuse journée en perspective !

Détails de l’organisation dans le NDSC Info n°24 !


Déclaration des évêques sur la situation de V. Lambert

26 Mai 2019

 Extraits de la déclaration du groupe bioéthique de la CEF, le 18 mai 2019.

 

Sur le plan du droit […]

M. Vincent Lambert est un citoyen qui a le droit au respect des règles démocratiques dont le minimum est la cohérence avec les conventions signées. Pourquoi l’État français, qui met son honneur dans la promotion des droits de l’Homme, se dispenserait-il du respect de cette Convention pour M. Vincent Lambert ? Pourquoi cette précipitation pour le conduire vers la mort ? On peut répéter que la décision prise ne concerne bien sûr que M. Vincent Lambert car sa situation est unique et complexe. Mais qui garantira que toutes les personnes partageant un handicap analogue au sien seront effectivement protégées par l’État qui, tout en s’y engageant officiellement, bafouerait aujourd’hui son engagement ? La crédibilité de l’État passe par le respect de sa parole donnée. Il paraît donc sage et nécessaire d’attendre la réponse sur le fond du Comité de l’ONU. […]

 

Sur le plan éthique

Reste donc la question éthique proprement dite. On peut supposer que les médecins, entourés du personnel soignant et de la famille, y ont mûrement réfléchi et qu’ils ont pris leur décision selon la loi éthique du respect de la vie et de la sollicitude envers la personne fragilisée comme l’est M. Vincent Lambert, et dont témoigne l’article 16 du Code civil. Cependant, puisque cette décision a un retentissement qui dépasse largement l’espace limité d’un bureau et d’une chambre d’hôpital, il serait juste et bon que nous comprenions tous la décision des médecins et que nous continuions ainsi à les soutenir dans leur délicate et indispensable mission. En effet, des interrogations restent en suspens : Pourquoi M. Vincent Lambert n’a-t-il pas été transféré dans une unité de soins spécialisée et adaptée à son état ? Exprime-t-il une souffrance récurrente et impossible à apaiser ? N’a-t-il pas le droit d’être nourri et hydraté par voie entérale puisque ce sont des soins de base auxquels tout être humain a droit ? À quels cas exceptionnels son hydratation et son alimentation actuelles correspondent-elles à une obstination déraisonnable ? De plus, comment connaissons-nous avec suffisamment de certitude la volonté de M. Vincent Lambert dans un contexte familial où s’exprime un désaccord profond ?[…]

 


Homélie de Mgr Aubertin - JDJ

19 Mai 2019

 

Les disciples sont réunis en ce jour qui suit le Sabbat, [...] Jésus vient, il est au milieu d’eux et il leur adresse cette salutation normale en milieu juif : « La paix soit avec vous ». Devant cette présence inattendue, nous voyons les disciples changer. [...] Il leur fait don de l’Esprit Saint. Il les envoie en leur donnant une mission qui est semblable à la sienne : « Je ne suis pas venu pour condamner mais pour sauver ».

 

A votre tour : pardonnez, réconciliez, réconfortez. [...] Avec la nouvelle présence de Jésus par l’Esprit Saint émerge un nouveau type de foi.

 

Désormais, la foi repose sur le témoignage des apôtres. [...] Comme Jésus a envoyé l’Esprit Saint sur ses disciples et les a envoyé pour être les témoins de son Amour, de sa miséricorde, de sa présence aimante pour être les témoins de sa victoire sur les forces du mal et de la mort.

 

C’est sur chacun de nous que l’Esprit Saint est répandu pour faire de nous ses témoins. Il compte sur chacun de nous pour ouvrir nos cœurs, pour ouvrir nos mains. Il compte sur tous les croyants, sur tous les baptisés quel que soit leur âge. Il compte particulièrement sur vous les jeunes pour que votre enthousiasme, votre générosité, votre inventivité, votre force de proposition et d’engagement porte du fruit. L’avenir de l’Eglise est entre vos mains.

 

Tout cela le Pape François vous l’a redit dans son exhortation qui a suivi le synode sur les jeunes. La mission d’être témoin nous est alors adressée à nous. A nous d’être signes de la miséricorde.

 

La joie, le bonheur sont promis à celles et ceux qui n’ont pas peur de s’engager à la suite du Christ. Alors n’ayons pas peur de nous engager à la suite de celui qui nous appelle.

 

Mgr Aubertin, dimanche 28 avril 2019


Sacrement des malades

12 Mai 2019

Le sacrement des malades est proposé aux messes paroissiales du samedi 25 mai 18h30 à Ste Anne et dimanche 26 mai 8h30 et 11h à NDLR.

 

Inscrivez-vous à l’accueil paroissial au 02 47 38 60 93 ou à la sortie des messes.

 

"Le Seigneur Jésus-Christ est le médecin de nos âmes et de nos corps. II a pardonné ses péchés au paralytique et il lui a rendu la santé du corps" (Marc 2, 1- 12). Il a voulu que son Église continue son œuvre de guérison et de salut, par la force de l'Esprit-Saint.

 

 

C'est le but des deux sacrements de la guérison : le sacrement de la Pénitence et de la Réconciliation et le sacrement de l'Onction des malades.

 

Au cours des siècles, l'onction des malades a été conférée, de plus en plus exclusivement à ceux qui étaient sur le point de mourir. A cause de cela, elle avait reçu le nom d"'Extrême-onction ".

La réforme du dernier concile a rétabli le sens et les pratiques de l'Église ancienne et c'est ce que nous vivons aujourd'hui : une onction des malades destinée aux fidèles dont la santé commence à être dangereusement atteinte par la maladie ou la vieillesse, aux malades au moment où la maladie devient une épreuve difficile à supporter, à ceux qui vont subir une opération sérieuse et au personnes âgées dont les forces déclinent beaucoup.

 

L'onction des malades peut être répétée, notamment si au cours de la même maladie on fait face à une intensification du mal. L'Église, à la suite du Christ, attache beaucoup d'importance à la visite des malades et des personnes âgées.

 

Celle-ci incombe à toute communauté de chrétiens et particulièrement à la communauté paroissiale. Elle constitue une démarche gratuite et amicale qui ravive l'espérance en celui qui la reçoit. Et dans une perspective de foi, visiter un malade, c'est visiter le Christ: « J'étais malade et vous m'avez visité. » (Matthieu 25, 36). 


Chanter le mystère

5 Mai 2019

Le service diocésain de Pastorale liturgique propose de "Chanter le mystère".

Le public : Acteurs musicaux en liturgie : animateurs, chantres, chefs de chœur, organistes et autres instrumentistes, psalmistes, choristes…

Le sujet : "Chanter le Mystère" : musique et chant dans le temps liturgique.

L’objectif : · Améliorer la qualité du service musical rendu aux assemblées · Comprendre le rôle de la musique dans les célébrations.

Les intervenants : les équipes de musique sacrée des 5 diocèses de la Province de Tours (Blois, Bourges, Chartres, Orléans, Tours). La méthode : week-end de formation, alternant conférences, chant, ateliers techniques, ateliers pratiques sur « Chanter la messe », célébrations…

Le lieu : maison d’accueil de Chézelles. Les dates et horaires : du samedi 11 mai, à 10h, au dimanche 12 mai, à 16h, avec possibilité d’arriver dès le vendredi soir.

Inscription préalable indispensable pour l’hébergement, les repas, la confection des dossiers, la répartition dans les ateliers.

Participation financière : frais de repas et d’hébergement + frais pédagogiques autour de 100 à 120 € en pension complète.

La présence est indispensable pour tout le week-end.

 

Contact : choeurdiocesain@catholique37.fr